Réduction fiscale : où investir ?

Le gouvernement a décidé de reconduire la loi Pinel pour l’année 2018 pendant une durée de 4 ans. Cette information a été dévoilée le 20 septembre 2017 dernier. Cette reconduction entre dans le cadre du projet de texte « Habitat, mobilité, logement » de l’État. Les nombreux avantages proposés par la Loi Pinel sont restés intacts bien que quelques ajustements aient été apportés. En effet, selon l’État, le but est de rendre ce système de défiscalisation encore plus efficace que ce qu’il est actuellement. Comment en tirer profit ? Où investir ?

Loi Pinel 2018 : Des avantages inchangés selon les dispositions déjà en vigueur

En termes général, les changements apportés à la Loi Pinel, en vue de son amélioration, ne concernent aucunement les avantages fiscaux du contribuable. En revanche, ils sont surtout apportés sur les conditions d’application ainsi que les conditions d’éligibilité. A l’État d’annoncer qu’il s’agit avant tout de « recentrer le dispositif dans des zones dites « tendues » où l’on rencontre davantage de demandes que de biens disponibles ».

Ainsi, la Loi Pinel permet toujours à tout investisseur de bénéficier d’une exonération fiscale pouvant aller jusqu’à 21 % du montant total de son bien, dans un programme neuf éligible, pour un investissement d’une durée de 12 ans.

Où investir pour une réduction fiscale ?

Ainsi, pour 2018, ce sont les zones d’application de la Loi Pinel qui ont changé. Elles sont surtout axées sur les zones A, A Bis et B1 pour les 4 prochaines années à partir de l’année 2018. Pour les quelques mois de 2017, les zones B2 et C resteront encore éligibles.

Aussi, pour mieux investir dans ce système de défiscalisation pour l’année 2018, il est vivement conseillé de voir la liste des nouvelles zones de la Loi Pinel dès maintenant. La liste est téléchargeable sur le web.