Quelles sont les villes concernées par la prolongation de la Loi Pinel ?

Depuis le 20 septembre 2017, le prolongement du dispositif Pinel a été confirmé par l’annonce de la loi logement. Ainsi, de nouvelles perspectives de développement pour le secteur immobilier se font entrevoir pour 4 ans encore. Toutefois, ce prolongement s’accompagne de petits ajustements, notamment au niveau des zones d’installations des biens immobiliers. En effet, la loi Pinel privilégie désormais les régions dans lesquelles les demandes sont beaucoup plus nombreuses que les offres.

Quelles sont les zones exclues dans le prolongement de la loi Pinel ?

La construction et la rénovation de logements seront désormais concentrées sur des régions dites « prioritaires » pour le dispositif de défiscalisation Pinel afin d’être plus efficace. En effet, cette disposition a été prise de manière à « donner plus de la lisibilité au secteur » et surtout pour recentrer les activités sur les « zones urbaines ».

Le PTZ ou Prêt à Taux Zéro bénéficie du même prolongement de 4 ans. Il sera ainsi effectif jusqu’au 31 décembre 2021 uniquement sur les zones Pinel qui sont l’A, l’A Bis et le B1 s’il s’agit d’un achat de logement neuf. Les transitions pour la zone B2 seront exceptionnellement plus souples pour l’année 2018. Sinon, pour la rénovation de logement ancien, les zones B2 et C seront les plus privilégiées.

Le dispositif Pinel suit le même raisonnement. Les villes B2 et C seront exclues des zones d’implantations dans la nouvelle durée de 4 ans de son prolongement. Ce dispositif sera ainsi recentré autour de zones spécifiques à savoir les zones A, A bis et B1.

Dans cette exclusion, on remarque que les villes comptant moins de 250.000 habitants qui ne peuvent plus bénéficier d’une exonération fiscale en échange d’un investissement locatif sous la Loi Pinel à partir du 31 Décembre 2017. A noter que la zone B2 concerne par exemple Limoges, Epinal, Albi, Tarbes, Perpignan, Chalon-sur-Saône, Pau, etc.

Dans quelles régions aller pour bénéficier des avantages de la loi Pinel ?

Ainsi, les zones A, A Bis et B1 sont favorables pour bénéficier des avantages fiscaux proposés par la Loi Pinel. Pour la zone A bis, on compte notamment les 29 communes de la capitale. Pour la zone A, il y a l’île de France, la Côte d’Azur dans son ensemble et toutes les villes françaises comprises dans l’agglomération genevoise. Et enfin la zone B1 est constituée des villes de plus de 250.000 habitants et des communes offrant des prix élevés telles que Annecy, la Corse, La Rochelle, Lille, Strasbourg, etc.