A la recherche d’un investissement pour réduire vos impôts ?

La réalisation de travaux visant à améliorer la performance énergétique des bâtiments dans le but de créer une nouvelle réduction fiscale est récompensée par la fiscalité. De nombreuses lois de défiscalisation ont été notamment prolongées pour avantager l’investisseur. La loi Censi-Boulevard a été prolongée jusqu’au 31 décembre 2017 pendant que la Loi Pinel bénéficie d’un prolongement jusqu’au 31 décembre 2021 selon le dernier projet de loi sur le logement, lequel est encore en cours d’approbation.

Une nouvelle renaissance pour la Loi Pinel

La Loi Pinel a été créée en remplacement de la loi de défiscalisation Duflot. Elle a été votée en 2014 et permet de bénéficier d’une réduction fiscale à hauteur de 21 % sur les revenus en échange d’un investissement locatif.

La Loi Pinel est surtout avantagée par ses zones éligibles. Depuis l’annonce de son prolongement pour 4 ans encore le 20 septembre 2017, ces zones ont connu un certain ajustement pour privilégier celles où les demandes sont plus nombreuses que les offres. Ce système de défiscalisation est également régi par des plafonds de ressources du locataire et des plafonds des loyers. Toutefois, ces avantages ne changent pas pour l’application de la Loi Pinel pour les 4 ans à venir.

Pour jouir des avantages fiscaux proposés par la Loi Pinel, il faut ainsi avoir un bien immobilier dans la liste des zones éligibles, respecter le seuil de revenu de ressources du locataire et celui des loyers, faire une location à nu, c’est-à-dire non meublé, d’un logement neuf en futur état d’achèvement ou d’un logement ancien remis à neuf au moyen de divers travaux.

Le dispositif fiscal Censi-Boulevard : amélioration bénéfique

La loi Censi-Boulevard bénéficie également d’un lifting et est prorogé jusqu’au 31 décembre 2017. Elle permet une déduction fiscale sur les logements intégrés dans différents types de structures tels que la résidence-service pour étudiants, la résidence de tourisme classée, l’établissement médico-social pour personnes âgées ou encore l’établissement médico-social pour les personnes handicapées.

Ce système de défiscalisation est accessible à tous les contribuables en France qui ont acquis ou réhabilité un logement meublé, qui était à vocation sociale, destiné à la location. La loi Censi-Boulevard permet de bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 11% du prix de revient du logement sur une durée d’investissement de 9 ans.

De nouveaux avantages appréciables dans le PLF 2017

Dans la loi de finance 2017 ou PLF, d’autres avantages fiscaux sont présentés. Les propriétaires qui initient une réhabilitation sur les résidences de tourisme et autres peuvent bénéficier d’une réduction de la facture fiscale. En effet, une réduction à hauteur de 20 % du coût des travaux est attribuée au projet de rénovation énergétique des bâtiments, de ravalement ou d’adaptation des habitations pour les personnes handicapées.

Dans son article 10, le PLF prévoit également la prolongation d’un an, jusqu’au 31 décembre 2017, du CITE ou du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique pour inciter encore et toujours les propriétaires à améliorer la performance énergétique de leurs logements.